Si pour nous les feux d’artifices semblent féériques, pour nos animaux cela rime bien souvent avec panique. Si nous nous mettons l’espace d’un instant dans la tête de nos compagnons, ils nous sembleraient que le ciel s’effondre, se déchire en envoyant des détonations foudroyantes de toutes parts…

Rappelons que les animaux possèdent une ouïe très fine, bien supérieure à la nôtre. Imaginez, pour nous les détonations sont assourdissantes, alors pour eux c’est un vrai calvaire.
Ne sachant pas si cela est dangereux, c’est donc tout naturellement que l’animal a peur et veut fuir et là cela devient dangereux. Ils peuvent parcourir plusieurs dizaines de kilomètres pour échapper à la source de peur et risquent donc de se faire percuter par un véhicule ou de se perdre (pensez à pucer votre animal et l’enregistrer).

Vous l’aurez compris, nos animaux ne s’émerveillent pas comme nous face à un feu d’artifice, la plupart ne ressentent que peur et incompréhension et prendre votre compagnon peut donc s’avérer risqué et angoissant pour lui.

Voici quelques conseils pour que le 1er août se passe sans trop de stress vos amis à 4 pattes.

  • Le mieux à faire est de laisser votre animal chez vous, fenêtres et volets fermés pour minimiser le bruit, ne le laissez pas aller dans le jardin (valable également pour le bétail qui ne faut pas laisser dans la prairie). Préparez un petit coin à l’abri douillet pour se réfugier si nécessaire.
  • Vous pouvez allumer la télé, la radio ou mettre un peu de musique pour couvrir le bruit. Laissez également les lumières, cela pourra l’apaiser.
  • Vous pouvez aussi entraîner votre animal à ne pas craindre les feux, en lui passant des bandes-son de bruits similaires. Faites-le régulièrement en augmentant progressivement le volume et en gardant un comportement calme durant la diffusion, afin qu’il comprenne qu’il n’y a rien à craindre. Récompensez-le avec des friandises lors de la désensibilisation.
  • Si vous restez avec lui, essayez de le distraire avec des jeux pour focaliser son attention sur autre chose.
  • Si malgré tout, votre animal cède à la panique n’essayez pas de le retenir, laissez-le aller se réfugier. Il ne faut pas exagérer sa réaction, l’animal comprendra que quelque chose ne tourne pas rond et va angoisser davantage. Une attitude normale, calme et posée devrait être plus efficace, continuez à vaquer à vos occupations.
  • Si votre animal est de nature angoissée, vous pouvez demander à votre vétérinaire des calmants et il existe également des fleurs de Bach à administrer.Voici un message de la protection suisse des animaux PSA

    Nous vous souhaitons une belle fête nationale et pleins de plaisirs avec vos bêtes.

    Aniland, à votre service !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    X
    Bienvenue sur notre nouveau site Aniland
    WooChatIcon 0